Suite à l'atelier cuisine sans gluten de la semaine dernière (que je n'ai malheureusement pas pu suivre jusqu'au bout...), je me suis remise aux macarons comptant bien y arriver !! Suivant les conseils de Martine, j'ai acheté un petit tamis, j'ai consulté plusieurs sites internet traitant du sujet et je me suis mise au travail. Je suis assez contente du résultat, puisque cette fois, j'ai réussi à obtenir la fameuse collerette et la coque bien lisse :)

Voilà la recette qui marche chez moi :

70 g de blancs d'oeufs (environ 2 oeufs)
110 g de sucre glace
70 g de poudre d'amandes
30 g de sucre en poudre
extrait de café (2 sticks individuels de café lyophilisé dilués dans 1 cuillerée d'eau)

Mixer finement le sucre glace et la poudre d’amandes (pendant quelques minutes), puis tamiser.

Monter les blancs en neige (séparés de leurs jaunes depuis la veille et à température ambiante, ou bien encore tiédis quelques secondes au micro-ondes) avec le sel. Ajouter 1 cuillère de sucre dès que le fouet laisse des marques, puis le reste à vitesse maximale pour serrer les blancs et obtenir un effet « bec d’oiseau ». Ajouter l'extrait de café, bien mélanger.

Saupoudrer la poudre tamisée dans les blancs en 4-5 fois. Macaronner à la corne en plastique ou à la spatule en silicone avec un mouvement de bas en haut en revenant vers vous tout en tournant le saladier d’un quart de tour. Le mélange doit être lisse, brillant et former un ruban dense en retombant.

Remplir une poche à douille de pâte (douille 8 mm). Dresser des macarons de 2 cm de diamètre sur une plaque tapissée de papier sulfurisé. Taper la plaque sur le plan de travail pour lisser la surface des macarons. Laisser croûter 30 minutes.

Superposer la plaque de macarons sur 2 autres et enfourner environ 15 minutes à 150°C. Laisser refroidir avant de décoller les macarons de la plaque. Retourner les coques et laisser sécher.

P1020409
Et voilà le résultat !!

Maintenant, il ne reste plus qu'à préparer la ganache et à fourrer les macarons :) Mais je ne l'ai pas encore choisie alors les macarons prêts à déguster, ça sera pour un prochain post !

Jeanne